Saint-Félix-de-Pallières

Au cours de la longue histoire d'Umicore, plusieurs sociétés dont nous sommes issus ont été actives dans l'exploitation de mines de zinc et d'autres métaux. Au milieu des années 1990, Umicore a entamé la cession de ses derniers droits d'exploitation minière dans le cadre de sa réorientation stratégique vers les matériaux à haute valeur ajoutée et le recyclage.

Les prédécesseurs d'Umicore opéraient dans le cadre des législations nationales sur l'exploitation minière et dans le contexte des normes environnementales en vigueur à l'époque où ces mines étaient exploitées. L’arrêt des mines, le démantèlement des installations et la restitution des concessions minières aux pouvoirs publics compétents ont été menés systématiquement en collaboration avec les autorités et les intervenants locaux. Ce processus tient compte des conditions spécifiques de chaque site. Lorsque les autorités compétentes l'estiment nécessaire, des projets de réhabilitation sont mis en œuvre en concertation étroite avec d’autres intervenants afin de ramener tout risque à un niveau acceptable, tel que prescrit par les autorités.

Fin 2018 la Préfecture a adressé des mises en demeure à Umicore concernant la gestion d’un certain nombre de ces sites. Umicore procède d’ores et déjà à des travaux sur le site de la Digue, seul site lui appartenant. Sur base d’une nouvelle étude Géoderis, commandité par la DREAL Occitanie et publiée en juillet 2019, Umicore s’est engagé à apporter un plan à la Préfecture pour les autres sites, avant fin novembre 2019.

Voici un bref résumé du principal héritage minier d'Umicore :

Anciens sites miniers en France

Les prédécesseurs d'Umicore exploitaient des mines en France depuis le milieu du 19e siècle. Les dernières activités d'exploitation minière ont été abandonnées fin des années 1960-début des années 1970. Durant les années 1990, des chantiers de réhabilitation de grande ampleur ont été menés sur les anciens sites miniers, tous situés dans le sud de la France. Toutes les anciennes concessions minières en France ont été restituées à l'État, la dernière restitution ayant été actée par décret ministériel en 2005.

Exposé de position d'Umicore concernant les anciens sites miniers de Saint-Félix-de-Pallières et Thoiras